Sondage
Etes vous favorable à une nouvelle édition du festival de l'humour (Montoy Du Rire) en 2018?

Calendrier
Météo

Météo à OGY-MONTOY-FLANVILLE

15 °C / Ensoleillé
Vent: SE de 22 km/h
Humidité: 59%
Auj
9/16 °C
Sam
7/15 °C
Dim
5/9 °C
Lun
8/11 °C
Rucher Ecole

 Montoy-Flanville accueille un rucher école


Photo :  aa-tandem

Le Rucher Ecole est un des maillons des Jardins Secrets de Jean-Marie PELT. C’est un espace privilégié de formation et d'information du public sur les pratiques apicoles. C'est aussi un espace pédagogique à destination des scolaires, centres de loisirs, ou toute autre structure souhaitant découvrir le monde des abeilles mellifères.

La structure comporte une dizaine de ruches

Le bâtiment est composé d’une miellerie, d’une salle d’activité et de formation sur 170m².

L’abeille mellifère va contribuer à renforcer la biodiversité locale en assurant la pollinisation des plantes à fleurs.

Actualités du Rucher Ecole

L'Assemblée générale du syndicat des apiculteurs de Metz et environs aura lieu le 22 janvier 2017 à 9h au rucher école de Montoy-Flanville

 

Les photos de l'inauguration - Samedi 4 juin 2016
Crédit Photo : AEDAE

 

Un aperçu du chantier de construction

 

 

Revue de presse

Articles Presse Rucher École

 

Article publié le 02/06/2016 dans Le Républicain Lorrain

 

 


 
Martine Clausset, la présidente du syndicat des apiculteurs de Metz et environs. Les alvéoles en bois sur la façade du rucher sont une trouvaille des architectes de l’Atelier Tandem, installé dans la commune. Photo Maury GOLINI

 


La semaine prochaine, les abeilles du syndicat des apiculteurs de Metz et environs prendront leurs quartiers sur la route de Flanville, à la sortie de Montoy. Dix ruches, soit environ 500 000 abeilles, vont déménager de leur implantation actuelle, sur l’île du Saulcy à Metz, pour rejoindre le rucher-école flambant neuf. Il n’en existe que trois en Moselle.


Pourquoi Montoy-Flanville ?
Le rucher-école du Saulcy est vétuste et le syndicat des apiculteurs cherchait une solution de repli. La municipalité de Montoy-Flanville s’est rapprochée des apiculteurs afin de les inviter à rejoindre la commune, dans le cadre de l’ambitieux projet des Jardins secrets de Jean-Marie Pelt. Le rucher-école qui allait être bâti intégrerait parfaitement ce parcours écologique, touristique et pédagogique. Le bâtiment contemporain a été dessiné par les architectes de l’atelier Tandem, installé dans la commune depuis un an.
L’inauguration de ces installations se déroulera samedi, à partir de 10 h, avec de nombreuses animations programmées.


Qui pourra y aller ?
Chaque samedi, une quinzaine de personnes viennent au rucher école pour y apprendre l’art d’extraire le miel et de prendre soin des abeilles. Leur formation se déroule sur plusieurs mois, de février à fin août.
Par ailleurs, les enfants des classes de maternelles et primaires sont les « bons clients » du rucher-école. Les visites scolaires se succèdent, au rythme de deux ou trois par semaine. Le problème récurrent des enseignants étant l’organisation logistique et le financement de ce type de déplacement à la campagne.
Les enfants de l’école de Montoy-Flanville, aux premières loges, ont joliment peint les ruches de couleurs vives.
D’autres publics pourraient être concernés par des découvertes de l’apiculture, comme les élèves du lycée agricole de Courcelles-Chaussy avec qui la commune a déjà engagé un partenariat.
« Les habitants de la commune qui souhaitent venir voir les installations, découvrir les lieux, sont les bienvenues », explique Martine Clausset, présidente du syndicat des apiculteurs.


À quand le miel local ?
Les abeilles qui vont emménager sur la route de Flanville vont s’habituer à leur environnement en une journée. Ensuite, elles vont partir butiner alentour, du côté des bois, des jardins et des prairies, en évitant les champs de blé qui ne les intéressent pas.
Les premiers pots de miel de la flore de Montoy-Flanville devraient pouvoir être dégustés dès cet été, au mois de juillet. Le miel et les produits dérivés des ruches seront vendus sur place.
La commune prévoit de consacrer le terrain qui s’étend depuis le rucher-école jusqu’à la forêt au maraîchage bio d’une Amap (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne).
À l’arrière du rucher, un des Jardins secrets de Jean-Marie Pelt est sorti de terre, et le site sera entouré d’arbustes et de plantes mellifères. Du nanan pour les abeilles !